Isidora

Marina Damjanovic

Coton, aluminium, fleurs séchées, fruits, légumes, dentifrice, savon, coquillages... Ce sont quelques matériaux qu’utilise l’artiste Marina Damjanovìc afin de faire vivre son œuvre Danube. Cette œuvre continue était au départ une experience cathartique, où les traumatismes de jeunesse sont sublimés à travers des gestes poétiques. Une main bougeant doucement évoque la transfiguration d’une claque en un délicat ballet miniature. Elle exprime son désir d’un monde sans jugements ni pressions mais dirigé par des couleurs, des formes et des textures qui rappellent un été insouciant et sans fin.
Son travail est traversé par les questions autour de la féminité, du féminisme et de ce qui en découle, elle donne à voir des pièces qui peuvent permettre aux femmes de se projeter dans sa narration plutôt que de la subir. L’introspection est au centre de sa réflexion et ses futurs travaux sont voués à évoluer simultanément avec sa créatrice. Des après-midi passées à disposer des herbes sèches, sa pratique semble se tourner vers une démarche moins solitaire. Doucement; les portes du Danube de Marina Damjanovìc s’ouvrent.

Marina Damjanovic - instagram

Pastel à l'huile
Format: 29,7 x 42 cm
Octobre 2019

Œuvre estimée à: 50€

image: marina_1.jpgimage: marina_2.jpg